Quand elle eut de mes os sucé toute la moelle,
Et que languissamment je me tournai vers elle
Pour lui rendre un baiser d’amour, je ne vis plus
Qu’une outre aux flancs gluants, toute pleine de pus !
Je fermai les deux yeux, dans ma froide épouvante,
Et quand je les rouvris à la clarté vivante,
A mes côtés, au lieu du mannequin puissant
Qui semblait avoir fait provision de sang,
Tremblaient confusément des débris de squelette,
Qui d’eux-mêmes rendaient le cri d’une girouette
Ou d’une enseigne, au bout d’une tringle de fer,
Que balance le vent pendant les nuits d’hiver.”

Charles Baudelaire, les métamorphoses du vampire.

L’After Party c’est une transition, un retour chez soi, dans une intimité où les corps et les esprits peuvent lâcher prise, se détendre et accepter le poids de l’expérience à peine terminée. Durant la fête la femme est parfaite, belle, détendue, sensuelle, exposée, ouverte, souriante, à l’aise … Mais sur le chemin du retour, elle doit résister. Elle n’est plus stimulée par l’excitation de l’événement mais demeure à découvert et malgré la fatigue elle doit rester présentable. La pièce décortique cet état de résistance quand la femme lutte avec ce que la pression sociale lui impose, les critères de beauté, la lutte contre le temps et les traces qu’il dépose en passant. 

Les trois interprètes mettent en scène ces moments où la réalité et la vérité refont surface avec violence parfois, lorsqu’on ne se reconnait plus, lorsqu’on envie, quand le jeu devient un poids trop lourd à supporté. Quand on envisage de se mentir, de se transformer pour résister encore.

Création et Tournée:

  • Parts: résidence en été 2014. Présentation publique le 15.08.2014, Bruxelles.
  • UNLPC Festival: résidence et 2 présentations publiques 15 et 16 janvier 2015, Artist in Common, Bruxelles.
  • Cnd Paris: résidence et présentation publique en avril 2015.
  • Festival Fuori Luogo: avril 2016, la Spezia, Gênes.
  • Mare Culturale Urbano: résidence et présentation publique, septembre 2016, Milan.
  • Festival Abundance: septembre 2016, Suède.
  • Cnd Paris: résidence pour la version longue de la pièce: deuxième étude et recherche version 10 minutes, novembre 2017
  • Festival Resistere e Creare: résidence de deuxième étude. Première 30 novembre 2017, Teatro della Tosse, Gênes.

Partenaires:

  • Bhyyr, Brussels.
  • Teatro della Tosse, Gênes.
  • Parts, Bruxelles.
  • Cnd, Paris.
%d blogueurs aiment cette page :