L’artiste est en mouvement, il se déplace, géographiquement et philosophiquement. Il explore, il creuse, il cherche, il s’isole, il se réunit, il se regroupe, il ordonne, il est diplomate, il avance, il emporte avec lui, il veille tard la nuit, il se lève à l’aurore, il ne dort pas, il court, il a besoin d’espace, il se rappelle qu’il n’est rien, il pense qu’il est la clé, il doute, tout le temps, il est unique et complexe, il se ratatine au sixième étage sans ascenseur, il se tait, il connait le silence, il éprouve le silence, il parle sans jamais s’arrêter, il chante et d’autres comme lui chantent avec lui, ils chantent pour la lune et pour qui les écoutera, ils occupent les places publiques, ils font peur aux moutons.

%d blogueurs aiment cette page :